Le cycle terminal de la voie générale

Le baccalauréat général

Depuis la rentrée 2019, les élèves qui poursuivent leurs études dans la voie générale préparent en deux ans un nouveau baccalauréat. Celui-ci donne une large place au contrôle continu tout au long des classes de première et de terminale. Ce baccalauréat qui a supprimé les filières de la voie générale (ES, L et S) permet de délivrer un même diplôme pour tous, avec des enseignements communs, des enseignements de spécialité et la possibilité de choisir des enseignements optionnels.

  • Le baccalauréat repose pour une part sur un contrôle continu et pour une autre part sur des épreuves terminales.

  • L'épreuve anticipée écrite et orale de français se déroule en fin de première.

  • En terminale, deux épreuves écrites portant sur les enseignements de spécialité se déroule au printemps et deux épreuves ont lieu en juin : l'écrit de philosophie et le grand oral préparé au long des années de première et terminale (cycle terminal).

Des aménagements de ce nouveau baccalauréat sont mis en place à la entrée 2021, ainsi à compter de la session 2023, les modalités d’évaluation du baccalauréat général et technologique sont les suivantes :

Le contrôle continu pour 40% de la note finale

40% de la note est obtenue par le biais du contrôle continu, soit la moyenne annuelle des bulletins scolaires du cycle terminal (classes de 1re et terminale) dans chacun des enseignements obligatoires évalués par le contrôle continu  :

  • Toutes les disciplines du tronc commun qui ne font pas l’objet d’épreuves terminales sont concernées par ce contrôle continu :

    • Les langues vivantes A et B, l'histoire-géographie et l'enseignement scientifique pour la voie générale se voient attribuer chacune un coefficient 6 (3 en première, 3 en terminale) ;

    • L'éducation physique et sportive se voit attribuer un coefficient 6 sur la base des trois évaluations de CCF conduites en classe de terminale ;

    • L'enseignement moral et civique reçoit un coefficient 2 (1 en première, 1 en terminale) ;

  • L’enseignement de spécialité suivi uniquement en première est crédité d’un coefficient 8 (soit la moitié des enseignements de spécialité conservés par le candidat en classe de terminale) ; 

Le contrôle terminal pour 60% de la note finale

60% de la note est obtenue dans le cadre d’épreuves anticipées ou d’épreuves terminales :

  • Les épreuves anticipées de français en fin de classe de première (écrit, coefficient 5 ; oral, coefficient 5) ;

  • Les deux épreuves pour les enseignements de spécialité suivis par l’élève en terminale (coefficient 16 pour chacune d’elles) ;

  • La philosophie (coefficient 8 en voie générale) ;

  • Le Grand oral (coefficient 10 en voie générale).

 

Les notes de bulletins de toutes les disciplines de la classe de 1re et de Terminale (1er et 2e trimestre ou 1er semestre), ainsi que les résultats aux épreuves anticipées de français (écrit et oral) et aux épreuves de spécialité sont pris en compte dans Parcoursup.

Synthèse des coefficients du baccalauréat

r-partition-de-la-note-finale-gt-octobre-95074.jpg

L'évaluation des options

Tous les enseignements optionnels sont évalués dans le cadre du contrôle continu :

  • Un enseignement optionnel suivi sur l’ensemble du cycle terminal est considéré à hauteur de 4 coefficients (2 pour l'année de 1ère et 2 pour l'année de terminale), qui viennent s’ajouter aux 100 coefficients communs du baccalauréat ; 

  • Un enseignement optionnel suivi sur la seule année de terminale (notamment droit et grands enjeux du monde contemporain, mathématiques expertes et mathématiques complémentaires) est apprécié à hauteur de 2 coefficients. Le total des coefficients en est alors modifié d’autant.

Le calendrier général du baccalauréat

Première

  • 3ème trimestre: choix des deux enseignements de spécialités conservés en terminale

  • Juin:  Épreuves écrite et orale de français.

Terminale:

  • Fin du 2ème trimestre (mi-mars): épreuves écrites terminales des deux spécialités.

  • Juin: Epreuve écrite de philosophie + Grand oral.

Organisation des enseignements du cycle terminal  général

tableau-2-bac.jpg

LVA: Anglais/Allemand

LVB: Anglais/Allemand/Espagnol/Chinois

Les spécialités proposées au lycée

Le lycée Saint-John Perse propose 8 spécialités sur les 12 possibles. Les spécialités non proposées au lycée peuvent être suivies sous certaines conditions (places disponibles notamment) dans des établissements de proximité.

2020-10-18_18h51_45.png

Choisir ses spécialités

 

Construire son projet à partir de ses goûts et aspirations

Les enseignements de spécialité sont choisis en seconde dans la perspective d’un parcours en voie générale vers la classe de première (3 enseignements de spécialité) et de terminale (2 enseignements parmi les trois initiaux).

Ils doivent répondre aux goûts et aux motivations des élèves dans les domaines qu’ils souhaitent approfondir pour construire leur projet personnel.

Prendre en compte ses aptitudes et sa motivation

En classe de seconde, le choix de ces enseignements vise à identifier les spécialités dans lesquelles les aptitudes et l’intérêt des élèves garantiraient la motivation nécessaire à leur réussite dans la suite de leur parcours au lycée.

Préparer sa poursuite d’études et sa réussite dans l’enseignement supérieur

À l’issue de la classe de première, les élèves préciseront les deux enseignements de spécialité qu’ils garderont pour les approfondir et conforter la suite de leur parcours. Les compétences qu’ils auront développées en fin de lycée leur permettront de choisir en classe de terminale les formations post-bac dans lesquelles ils seront les plus à même de réussir au vu des attendus de l’enseignement supérieur, et conformément au projet personnel qu’ils auront approfondi.

001orientation.png

Bachibac, sections européennes, promosport, sections d'excellence sportive et
enseignements facultatifs

Les élèves de première et terminale peuvent choisir au lycée de préparer le Bachibac, le baccalauréat avec une mention européenne en anglais ou en espagnol ou encore une classe Promosport (en section d'excellence sportive ou non).   Pour faire l'un de ces choix, il est généralement nécessaire que les élèves aient suivi les enseignements l'année précédente.

Les élèves de première générale peuvent également choisir un enseignement facultatif (3h/semaine).

Enseignements facultatifs (options). 1ere et Tle

Les enseignements facultatifs de mathématiques

 

NOUVEAUTE 2022. Mathématiques facultatives en 1ere.

Le Ministère de l'Education nationale a annoncé en juin 2022 la création d'un enseignement  facultatif de mathématiques pour les élèves n’ayant pas choisi la spécialité Mathématiques. Ce nouvel enseignement de mathématiques est intégré pour les élèves qui le choisissent à l’ « enseignement scientifique » qui devient «enseignement scientifique et mathématiques ». Dans ce cadre, les élèves bénéficieront d’1h30 de mathématiques par semaine en plus des 2h d’enseignement scientifique. Le coefficient ne change pas et reste le même que pour l’ « enseignement scientifique » (3). Attention, cet enseignement facultatif ne constitue pas une « alternative » à la spécialité «mathématiques ». Il permet seulement aux élèves qui le souhaitent de consolider l’apprentissage et la maîtrise des notions fondamentales en mathématiques (statistiques,
probabilités, traitement de données, etc.).

 

 

Les élèves terminale générale peuvent également choisir un enseignement facultatif de mathématiques (3h/semaine).

  • Mathématiques expertes pour les élèves ayant choisi la spécialité mathématiques et qui souhaitent approfondir encore cette matière pour envisager des études supérieures où les mathématiques sont prédominantes. Attention pour choisir cette spécialité, il faut que les résultats soient très bons en spécialité mathématiques en première.

  • Mathématiques complémentaires pour les élèves ayant suivi la spécialité mathématiques en première et souhaitant l'abandonner en première avec un projet de poursuite d'études où les mathématiques restent nécessaires. Attention le niveau en mathématiques en première doit être au minimum convenable pour suivre cet enseignement en terminale.

Il n'est pas recommandé de choisir un enseignement facultatif en plus d'une section Bachibac, d'une section européenne, d'une classe promo sport ou de l'ajouter à un autre enseignement facultatif en terminale. En effet, la charge sur l'emploi du temps est alors très importante et souvent trop difficile à assumer par les élèves (cours toute la semaine du lundi au samedi). L'établissement ne retiendra ces demandes que dans des cas exceptionnels et en fonction des possibilités.

 

L'inscription en Bachibac, section européenne ou à un enseignement facultatif au mois de juin est définitive pour l'année scolaire. Aucun abandon ne sera accepté à la rentrée et en cours d'année scolaire.

Focus sur le grand oral

En voie générale et technologique, les élèves passeront un Grand oral à la fin de l'année de terminale. Cette épreuve obligatoire fait partie des 5 épreuves finales du bac (60% de la note finale). Elle est notée sur 20 points et est valorisée par un coefficient 10 en voie générale.

Le Grand oral dure 20 minutes avec 20 minutes de préparation.

Le candidat présente au jury deux questions préparées avec ses professeurs et éventuellement avec d'autres élèves, qui portent sur ses deux spécialités, soit prises isolément, soit abordées de manière transversale en voie générale. Pour la voie technologique, ces questions s'appuient sur l'enseignement de spécialité pour lequel le programme prévoit la réalisation d'une étude approfondie.

Le jury choisit une de ces deux questions. Le candidat a ensuite 20 minutes de préparation pour mettre en ordre ses idées et créer s'il le souhaite un support (qui ne sera pas donné aux examinateurs et qui n'est pas évalué). Pour son exposé, le candidat dispose du support qu’il a préparé. L'exposé se déroule debout sans utiliser de tableau.

Pendant 5 minutes, le candidat présente la question choisie et y répond. Le jury évalue son argumentation et ses qualités de présentation.

Ensuite, pendant 10 minutes, le jury échange avec le candidat et évalue ses qualités d'écoute et ses compétences argumentatives. Ce temps d'échange permet à l'élève de mettre en valeur ses connaissances, liées au programme des spécialités suivies en classe de première et terminale.

Les 5 dernières minutes d'échanges avec le jury portent sur le projet d'orientation du candidat. Le candidat montre que la question traitée a participé à la maturation de son projet de poursuite d'études, et même pour son projet professionnel.

 

Le jury va porter son attention sur la solidité des connaissances, la capacité à argumenter et à relier les savoirs, l'expression et la clarté du propos, l'engagement dans la parole, la force de conviction et la manière d'exprimer une réflexion personnelle, ainsi qu'aux motivations du candidat.

Le jury est formé par deux professeurs de matières différentes : un professeur d'une des deux spécialités de l'élève et un professeur de l'autre spécialité ou d'un des enseignements communs, ou encore un professeur-documentaliste.

2022-11-30_15h40_05.png
grandoral.jpg